Avoir un bot comme conseillère bancaire, quels sont les risques ?

Avoir un bot comme conseillère bancaire, quels sont les risques ?

Le conseiller bancaire a toujours joué un rôle important  pour diriger les choix des clients de la banque. Parfois, il est débordé et les clients deviennent moins patients  d’où la recherche de solutions plus adaptées  à la disponibilité et aux besoins informationnels. Depuis quelques années, le bot est mis en épreuve pour servir de logiciels automatisés de conversation. Serait-il capable de remplacer les personnels de la banque en tant que bot conseillère bancaire au service de la clientèle?

Qu’est-ce qu’un bot et pour quelles fonctions ?

Le bot, c’est un mot-valise, une contraction du mot  robot qui n’est pas tout à fait récent quand on parle de tâches automatisées et de logiciels informatiques. Bref, un bot est un petit robot représentant une interface devant servir de dialogue et devant faciliter les diverses formes de conversation entre les utilisateurs et les services mis à leur disposition.

Le bot est le terme en vogue actuellement et représente l’avenir du web. A noter que c’est une nouvelle technologie conçue pour faciliter dans certains cas la relation entre la banque et sa clientèle, conçue pour favoriser une expérience continue et cohérente devant pouvoir conserver la relation. A noter que les clients d’aujourd’hui sont en perpétuel  recherche des opérations simples mais efficaces. Le bot comme conseillère bancaire en est une mais représente parfois des risques.

Les risques à prévoir lors d’un bot comme conseillère bancaire

Depuis l’avènement de la banque en ligne, la banque mobile et surtout la mise à disposition de bot comme conseillère bancaire, les clients qui viennent directement à l’agence deviennent de plus en plus rares. Ainsi, le rôle du conseiller bancaire devient de moins en moins sollicité. Certes, le bot comme conseillère bancaire peut être disponible 24/7. Mais il reste à discerner que si les demandes ou les questions clients sont qualifiées complexes, est-ce que le bot peut répondre efficacement. Le domaine peut être précis et les réponses peuvent être introuvables dans la banque de données, d’où l’incapacité du bot à répondre. C’est le risque à prendre car la technologie du bot comme conseillère bancaire n’est pas encore très complète pour une utilisation précise et draconienne. Les clients risquent de recevoir de la part du bot conseillère bancaire des conseils erronés, sinon le bot n’est pas en mesure de répondre.